behavioral
Faculté de droit
Clinique de droit international pénal et humanitaire (CDIPH)

CDPIH - Clinique de droit international pénal et humanitaire


Un ancien étudiant de la Clinique est le récipiendaire d’un Prix Jeunes diplômés de l’Université Laval 2017

Date: 
4 Mai 2017

 

L’Université Laval a remis à un membre de la première cohorte de la Clinique de droit international pénal et humanitaire (2008), Me William St-Michel, l’un des quatre Prix Jeunes diplômés visant à mettre en lumière des diplômés inspirants de l’Université Laval lors de la cérémonie Les Remarquables qui se déroulait hier, au Palais Montcalm.

Me William St-Michel possède un baccalauréat en droit et une maîtrise en droit international pénal de l’Université Laval. Tout au long de son cheminement académique, il s’est intéressé au droit international, s’illustrant notamment au concours de plaidoirie Charles-Rousseau.

En 2008, il a complété son stage professionnel au sein de l'équipe de défense du colonel serbe Veselin Šljivančanin lors des procédures d’appel devant la Chambre d'appel du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).

De retour au Québec, il a entamé des études de deuxième cycle sous la supervision de la professeure Fannie Lafontaine. Il a complété un mémoire sur la question du lien devant exister entre les actes incriminés en tant que crimes contre l’humanité et le contexte de l’attaque généralisée ou systématique.

Parallèlement à son emploi à la Cour d'appel du Québec (2008-2012), Me St-Michel s'est impliqué au sein de l'organisation non gouvernementale Avocats sans frontières Canada. Dans le cadre du programme de promotion du système de la Cour pénale internationale, il s'est rendu à plusieurs reprises en Colombie pour y former des avocats et avocates œuvrant dans le domaine de la défense des droits humains.

Il a travaillé comme juriste adjoint au sein des Chambres du TPIY, à La Haye (Pays-Bas) et comme assistant juridique au sein de l’équipe de défense du général congolais Bosco Ntaganda devant la Cour pénale internationale. À ce moment, il a mis en place un partenariat entre son équipe et la Clinique et a supervisé plusieurs de nos étudiants, tout en donnant régulièrement des conférences à des étudiants universitaires et des officiers militaires sur différents sujets liés au droit international pénal, en particulier sur les modes de participation aux crimes relevant du droit international pénal.

Il est aujourd'hui conseiller juridique adjoint à la Présidence de la Cour pénale internationale. 

La Direction et le personnel de la Clinique sont fiers de ce Remarquable Jeune diplômé et le félicitent chaleureusement. 

Partager: